Dans ce procédé de frittage, l'outil ou le composant est chauffé par exposition directe au courant, ce qui permet des temps de cycle de quelques minutes seulement. L'utilisation d'impulsions de courant continu entraîne dans de nombreux matériaux un accroissement supplémentaire du frittage en raison des processus à l'œuvre au point de contact des particules de poudre (effet Joule, formation de plasma, électromigration, etc.), de sorte qu'il est possible de réaliser le frittage avec des températures et/ou des forces de compression nettement plus basses qu'avec les presses à chaud conventionnelles.

La force de compression disponible est de 12.5 à 4000 kN à une température maximale de 2400 °C pour des pièces d'un diamètre maximum de 300 mm.

Ses capacités ouvrent de nouvelles possibilités pour la fabrication de divers matériaux aux caractéristiques exceptionnelles, par ex. :

  • nanomatériaux, qui peuvent être frittés sans croissance de grains significative.
  • FGM (« Functionally Graded Materials », matériaux à gradient de propriété)
  • matériaux composites
  • carbures métalliques innovants
  • alliages d'aluminium, de cuivre et intermétalliques
  • céramiques structurelles et techniques

Installations standard :